Alupse dialogue Ministère de la santé

ALUPSE-DIALOGUE prend en charge toutes les situations où des enfants, des adolescents et des jeunes adultes jusqu’à 21 ans sont victimes de :

  • violence physique
  • violence psychologique
  • abus sexuel
  • négligence
  • maltraitance institutionnelle

Qui peut s’adresser à Alupse-Dialogue?

Chaque personne confrontée à des questions et des problèmes de maltraitance :

  • Tout enfant, adolescent et jeune adulte jusqu’à 21 ans, victime de violence physique, psychologique, sexuelle, ou ayant vécu une situation de traumatisme
  • Le ou les parent(s)
  • Toute famille en situation de crise ou de conflit
  • Tout professionnel (médecins, psychologues, assistants sociaux, instituteurs, éducateurs,) ayant des questions concernant l’aide ou la protection de l’enfant
  • Toute autre personne de l’entourage de l’enfant

L’ÉQUIPE ALUPSE-DIALOGUE

Nos équipes ALUPSE-DIALOGUE sont composées :

  • De psychologues, psycho-thérapeutes  et assistants sociaux expérimentés.

Leurs formations et spécialisations sont :

  • Psychothérapie des enfants et adolescents
  • Psychothérapie systémique familiale
  • Psychotraumatherapie mit Kindern und Jugendlichen
  • Thérapie des traumatismes (EMDR, IMO)
  • Thérapie systémique des enfants et adolescents
  • Psychomotricité
  • SAFE
  • Programmation Neuro Linguistique
  • Supervisions d’institutions et d’équipes

QUELQUES CHIFFRES

En 2020, l’équipe ALUPSE-DIALOGUE a été sollicité dans le cadre de 271 nouvelles demandes, pour lesquelles 102 situations avec une ouverture de dossier et un suivi, et 169 ont été traitées par téléphone et orientées vers le réseau psychosocial ou vers la Justice sans ouverture de dossiers.

Au total 242 enfants vivent dans ces familles. 133 enfants ont présenté des signes de souffrance psychologique importants suite aux traumatismes vécus et ont pu bénéficier d’un suivi psychologique dans le service.

Dans 95 des nouvelles situations (89%), la famille a formulé elle-même la demande et sollicité une aide psychologique pour l’enfant. Dans les 28 situations restantes, un professionnel soit de la justice soit d’un foyer d’accueil et de placement a été le demandeur pour la prise en charge de l’enfant.

 

Motif principal des nouvelles situations en 2020 : 

50% Violence sexuelle

20% Comportements alarmants chez l’enfant

13% Violence physique

5% Conflits familiaux

3 % Négligence grave

9% Violence psychologique

 

ADMINISTRATION

Notre secrétariat et notre direction sont à votre disposition du lundi au vendredi .